Formation e learning

Indicateur de résultats

Professionnels accompagnés

18

 

Taux de satisfaction

100%

 

 

Mise en situation 1 : Accompagnement d'une personne en fin de vie

Objectif : Développer les compétences des stagiaires dans l'accompagnement d'une personne en fin de vie et de ses proches.

Situation :

Vous êtes stagiaire en soins palliatifs dans un EHPAD.

Vous êtes appelé(e) dans la chambre de Mme D., âgée de 85 ans, atteinte d'un cancer en phase terminale.

Mme D. est consciente mais très affaiblie. Elle exprime une grande tristesse et de l'anxiété face à la mort imminente.

Sa fille, Mme L., est présente dans la chambre. Elle est également très affectée par la situation de sa mère.

Consignes :

Prenez le temps d'accueillir Mme D. et Mme L. :

Saluez-les et présentez-vous.

Exprimez votre empathie et votre compassion.

Installez-vous confortablement et prenez le temps de les écouter.

Identifiez les besoins de Mme D. et Mme L. :

Posez des questions ouvertes pour les laisser s'exprimer.

Soyez attentif à leurs paroles verbales et non verbales.

Reformulez ce que vous avez compris pour vous assurer que vous avez bien saisi leurs besoins.

Répondez aux besoins de Mme D. et Mme L. :

Proposez un soutien émotionnel et psychologique.

Offrez un accompagnement spirituel si nécessaire.

Informez-les des différentes options de fin de vie et répondez à leurs questions.

Respectez leurs choix et leurs volontés.

Assurez une présence bienveillante et continue.

Prenez soin de vous :

Identifiez vos propres émotions et besoins.

Exprimez vos ressentis à un superviseur ou à un collègue.

Points d'attention :

Respectez l'intimité et la pudeur de Mme D. et Mme L.

Adaptez votre communication à leur état de santé et à leurs capacités.

Faites preuve de professionnalisme et de tact.

N'hésitez pas à demander de l'aide à un professionnel plus expérimenté.

Évaluation :

Les stagiaires seront évalués sur leur capacité à :

Accueillir et écouter une personne en fin de vie et ses proches.

Identifier les besoins de la personne et de ses proches.

Répondre aux besoins de la personne et de ses proches.

Assurer une présence bienveillante et continue.

Prendre soin d'eux-mêmes


 

Exemple mise en situation des stagiaires lors d'une formation fin de vie

Mise en situation 1 : Accompagnement d'une personne en fin de vie

Objectif : Développer les compétences des stagiaires dans l'accompagnement d'une personne en fin de vie et de ses proches.

Situation :

Vous êtes stagiaire en soins palliatifs dans un EHPAD.

Vous êtes appelé(e) dans la chambre de Mme D., âgée de 85 ans, atteinte d'un cancer en phase terminale.

Mme D. est consciente mais très affaiblie. Elle exprime une grande tristesse et de l'anxiété face à la mort imminente.

Sa fille, Mme L., est présente dans la chambre. Elle est également très affectée par la situation de sa mère.

Consignes :

Prenez le temps d'accueillir Mme D. et Mme L. :

Saluez-les et présentez-vous.

Exprimez votre empathie et votre compassion.

Installez-vous confortablement et prenez le temps de les écouter.

Identifiez les besoins de Mme D. et Mme L. :

Posez des questions ouvertes pour les laisser s'exprimer.

Soyez attentif à leurs paroles verbales et non verbales.

Reformulez ce que vous avez compris pour vous assurer que vous avez bien saisi leurs besoins.

Répondez aux besoins de Mme D. et Mme L. :

Proposez un soutien émotionnel et psychologique.

Offrez un accompagnement spirituel si nécessaire.

Informez-les des différentes options de fin de vie et répondez à leurs questions.

Respectez leurs choix et leurs volontés.

Assurez une présence bienveillante et continue.

Prenez soin de vous :

Identifiez vos propres émotions et besoins.

Exprimez vos ressentis à un superviseur ou à un collègue.

Points d'attention :

Respectez l'intimité et la pudeur de Mme D. et Mme L.

Adaptez votre communication à leur état de santé et à leurs capacités.

Faites preuve de professionnalisme et de tact.

N'hésitez pas à demander de l'aide à un professionnel plus expérimenté.

Évaluation :

Les stagiaires seront évalués sur leur capacité à :

Accueillir et écouter une personne en fin de vie et ses proches.

Identifier les besoins de la personne et de ses proches.

Répondre aux besoins de la personne et de ses proches.

Assurer une présence bienveillante et continue.

Prendre soin d'eux-mêmes.

Mise en situation 2 : Dilemme éthique

Objectif : Amener les stagiaires à réfléchir aux dilemmes éthiques rencontrés en fin de vie.

Situation :

Vous êtes stagiaire en soins palliatifs dans un service d'oncologie.

Vous êtes en charge de M. B., âgé de 55 ans, atteint d'un cancer du pancréas en phase terminale.

M. B. vous demande de l'aider à mettre fin à ses jours. Il souffre énormément et ne voit plus d'autre issue.

Vous êtes profondément troublé(e) par cette demande.

Consignes :

Réfléchissez aux différents aspects de la situation.

Identifiez les différents points de vue éthiques en jeu.

Discutez de la situation avec un professionnel plus expérimenté.

Prenez le temps de réfléchir à votre propre positionnement éthique.

Expliquez à M. B. votre décision et les raisons qui la motivent.

Points d'attention :

Il n'y a pas de réponse facile à ce type de situation.

Il est important de respecter les volontés de la personne en fin de vie.

Il est également important de respecter la loi et les principes éthiques de la profession.

Évaluation :

Les stagiaires seront évalués sur leur capacité à :

Analyser une situation complexe et identifier les différents points de vue éthiques en jeu.

Argumenter leur positionnement éthique.

Communiquer avec une personne en fin de vie et ses proches sur des sujets sensibles.

Conclusion

Ces mises en situation permettent aux stagiaires de se confronter à des situations concrètes qu'ils pourront rencontrer dans leur future pratique professionnelle. Elles leur permettent également de développer leurs compétences en fin de vie 

 

Mise en situation 1 : Accompagnement d'une personne en fin de vie

Objectif : Développer les compétences des stagiaires dans l'accompagnement d'une personne en fin de vie et de ses proches.

Situation :

Vous êtes stagiaire en soins palliatifs dans un EHPAD.

Vous êtes appelé(e) dans la chambre de Mme D., âgée de 85 ans, atteinte d'un cancer en phase terminale.

Mme D. est consciente mais très affaiblie. Elle exprime une grande tristesse et de l'anxiété face à la mort imminente.

Sa fille, Mme L., est présente dans la chambre. Elle est également très affectée par la situation de sa mère.

Consignes :

Prenez le temps d'accueillir Mme D. et Mme L. :

Saluez-les et présentez-vous.

Exprimez votre empathie et votre compassion.

Installez-vous confortablement et prenez le temps de les écouter.

Identifiez les besoins de Mme D. et Mme L. :

Posez des questions ouvertes pour les laisser s'exprimer.

Soyez attentif à leurs paroles verbales et non verbales.

Reformulez ce que vous avez compris pour vous assurer que vous avez bien saisi leurs besoins.

Répondez aux besoins de Mme D. et Mme L. :

Proposez un soutien émotionnel et psychologique.

Offrez un accompagnement spirituel si nécessaire.

Informez-les des différentes options de fin de vie et répondez à leurs questions.

Respectez leurs choix et leurs volontés.

Assurez une présence bienveillante et continue.

Prenez soin de vous :

Identifiez vos propres émotions et besoins.

Exprimez vos ressentis à un superviseur ou à un collègue.

Points d'attention :

Respectez l'intimité et la pudeur de Mme D. et Mme L.

Adaptez votre communication à leur état de santé et à leurs capacités.

Faites preuve de professionnalisme et de tact.

N'hésitez pas à demander de l'aide à un professionnel plus expérimenté.

Évaluation :

Les stagiaires seront évalués sur leur capacité à :

Accueillir et écouter une personne en fin de vie et ses proches.

Identifier les besoins de la personne et de ses proches.

Répondre aux besoins de la personne et de ses proches.

Assurer une présence bienveillante et continue.

Prendre soin d'eux-mêmes.

Mise en situation 2 : Dilemme éthique

Objectif : Amener les stagiaires à réfléchir aux dilemmes éthiques rencontrés en fin de vie.

Situation :

Vous êtes stagiaire en soins palliatifs dans un service d'oncologie.

Vous êtes en charge de M. B., âgé de 55 ans, atteint d'un cancer du pancréas en phase terminale.

M. B. vous demande de l'aider à mettre fin à ses jours. Il souffre énormément et ne voit plus d'autre issue.

Vous êtes profondément troublé(e) par cette demande.

Consignes :

Réfléchissez aux différents aspects de la situation.

Identifiez les différents points de vue éthiques en jeu.

Discutez de la situation avec un professionnel plus expérimenté.

Prenez le temps de réfléchir à votre propre positionnement éthique.

Expliquez à M. B. votre décision et les raisons qui la motivent.

Points d'attention :

Il n'y a pas de réponse facile à ce type de situation.

Il est important de respecter les volontés de la personne en fin de vie.

Il est également important de respecter la loi et les principes éthiques de la profession.

Évaluation :

Les stagiaires seront évalués sur leur capacité à :

Analyser une situation complexe et identifier les différents points de vue éthiques en jeu.

Argumenter leur positionnement éthique.

Communiquer avec une personne en fin de vie et ses proches sur des sujets sensibles.

Conclusion

Ces mises en situation permettent aux stagiaires de se confronter à des situations concrètes qu'ils pourront rencontrer dans leur future pratique professionnelle. Elles leur permettent également de développer leurs compétences en

Fin de vie une personne vous demande de l'aider à mettre fin à ces jours il ne voit pas d'autres issues évoqué avec lui les différents aspects de la situation

Accompagner une personne en fin de vie qui souhaite mettre fin à ses jours

1. Écouter et accueillir la souffrance

La première étape consiste à écouter attentivement la personne et à accueillir sa souffrance sans la juger. Il est important de créer un climat de confiance et de sécurité pour qu'elle puisse s'exprimer librement.

Points clés à aborder :

Comprendre les motivations de la personne : Qu'est-ce qui la fait souffrir ? A-t-elle le sentiment de ne plus avoir le contrôle de sa vie ? Se sent-elle abandonnée ?

Évaluer la situation : La personne a-t-elle accès à des soins palliatifs ? A-t-elle exploré toutes les options possibles pour soulager sa souffrance ?

Respecter les choix de la personne : Il est important de ne pas minimiser sa souffrance ni de la dissuader de son projet, mais de lui montrer que vous comprenez sa situation et que vous êtes là pour l'accompagner.

2. Explorer les alternatives

Il est important de proposer à la personne d'explorer d'autres solutions pour soulager sa souffrance et améliorer sa qualité de vie.

Options possibles :

Soins palliatifs : Ils peuvent aider à soulager la douleur et les autres symptômes physiques et psychologiques de la fin de vie.

Soutien psychologique : Un psychologue peut aider la personne à gérer ses émotions et à trouver des moyens de faire face à sa situation.

Soutien spirituel : Si la personne est croyante, un accompagnement spirituel peut lui apporter du réconfort et de la paix intérieure.

Aide à la vie quotidienne : Des services d'aide à domicile peuvent aider la personne à accomplir les gestes quotidiens et à maintenir son autonomie.

3. Informer sur les implications légales et éthiques

Il est important d'informer la personne des implications légales et éthiques de l'aide au suicide.

En France, l'aide active à mourir est illégale.

Le suicide assisté est également illégal, mais une tolérance est appliquée dans certains cas très précis, encadrés par la loi Claeys-Leonetti de 2016.

4. Collaborer avec l'équipe médicale et les proches

Il est important de collaborer avec l'équipe médicale et les proches de la personne pour trouver la meilleure solution pour elle.

L'avis du médecin est essentiel pour évaluer la situation médicale de la personne et les options possibles.

Les proches peuvent également apporter un soutien important à la personne en fin de vie.

5. Prendre soin de soi

Accompagner une personne en fin de vie qui souhaite mettre fin à ses jours peut être une expérience très difficile. Il est important de prendre soin de soi et de demander de l'aide si nécessaire.

Ressources disponibles :

Supervision clinique

Groupes de soutien pour les professionnels de santé

Psychothérapie

Conclusion

Accompagner une personne en fin de vie qui souhaite mettre fin à ses jours est une situation complexe et délicate. Il est important d'aborder la situation avec compassion, empathie et professionnalisme.

L'objectif est d'aider la personne à trouver la meilleure solution pour elle, en tenant compte de ses souffrances, de ses volontés et des implications légales et éthiques.

N'oubliez jamais que vous n'êtes pas seul face à cette situation. De nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider à accompagner la personne et à prendre soin de vous-même.

Date de dernière mise à jour : 31/05/2024